Avec effet immédiat et jusqu’à décision contraire, l’accès aux aires de jeux communales est interdit.

Les infractions au présent arrêté sont punies d’une amende de 25 à 250 euros.